Ressources

Cette page veut présenter des moyens de résistances pratiques et intellectuelles, en donnant des informations sur des expériences et des alternatives intéressantes qui existent, des conseils de lectures ou de vidéos…

>  Moyens de résistance pratiques pour ne plus soutenir le système irresponsable qui créé les crises en tout genre (économique, écologique, psychosociologique, sociale…) :

–  Changer de banque : ne plus donner un seul centime aux banques qui utilisent l’argent de nos comptes, via sa casquette « banque d’investissement », pour financer des projets socialement et écologiquement irresponsables, notamment dans les pays du Sud.

Les Amis de la Terre ont fait un important travail d’analyse de ces « projets pourris », et vous donnent la marche à suivre pour les boycotter: http://www.amisdelaterre.org/Environnement-Comment-choisir-ma.html

La NEF, société coopérative de finances solidaires, est une des alternatives possibles pour trouver une nouvelle banque qui soutient l’économie sociale et solidaire, et non l’économie spéculative virtuelle qui génère des crises qu’on nous demande de payer après !  http://www.lanef.com/

Votre épargne, au lieu d’être utilisée sur les marchés financiers par BNP Paribas, peut aussi soutenir des initiatives solidaires comme celles de la foncière Terre de liens, qui rassemble de l’argent pour aider des paysans bio à s’installer… ceux là même qui vont nous nourrir demain – s’il reste encore quelques terres non articifialisées ?!  http://www.terredeliens.org/

– Quitter le monopole nucléarisé d’EDF, pour soutenir l’émergence d’une production locale et décentralisée d’énergie à partir des renouvelables : vous pouvez vous fournir avec la coopérative Enercoop :  http://www.enercoop.fr/

–  Soutenir le tissu économique local, en créant une AMAP (http://www.reseau-amap.org/) qui permettra à des maraîchers locaux bio de vivre, en achetant à son épicerie de l’économie sociale et solidaire plutôt qu’en grande surface, en allant au petit resto du centre-ville plutôt qu’au gros Mac Do de la périphérie.. C’est meilleur pour la santé à long terme, plus agréable pour ceux qui travaillent (métiers pérennes et valorisés, et non jetables et sans qualité) et ça préserve la vie dans nos rues, pour ne pas avoir l’impression de vivre dans des no man’s land ! Choisir le petit contre le gros, pour  boycotter les monopoles et soutenir le partage à visage humain.

Et pas mal d’autres pistes d’actions à trouver près de chez vous grâce aux cartes interactives réalisées par le mouvement Colibri : http://www.colibris-lemouvement.org/ensemble/acteurs-et-projets-pres-de-chez-soi

>  Conseils bibliographiques, de vidéos, de ressources pour s’informer:

Dans la rubrique « Notes de lectures », vous trouverez les notes et retranscriptions d’extraits d’ouvrages que j’ai particulièrement appréciés et qui font un peu jalons pour moi dans l’avancée de mes réflexions.

Appel à vos propres ressources : si vous avez des idées, des intuitions/sentiments (votre rapport au temps, malaises, besoin d’ancrages…), des exemples d’expériences et de pratiques suite à ce que vous lirez sur ce blog, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires ! 

 CONSEILS  BIBLIOGRAPHIQUES

Ø    Perception de l’espace-temps :

Eugène Minkowski, Le temps vécu, PUF, Paris, (1e édition 1933 ; 1995).

Gaston Bachelard, La poétique de l’espace, PUF, 1957.

Michel Maffesoli, Eloge de la raison sensible, Grasset, 1996.

Gaston Pineau, Dominique Cottereau, Anne Moneyron, Habiter la terre, écoformation terrestre pour une conscience planétaire, 2005.

Gaston Pineau, Temporalités en formation, vers de nouveaux synchroniseurs, Anthropos, 2000.

Augustin Berque, Ecoumène, Introduction à l’étude des milieux humains, Belin, 2000.

Augustin Berque et Philippe Nys, Logique du lieu et œuvre humaine 1997.

Thierry Paquot, Michel Lussault et Chris Younès, Habiter, le propre de l’humain, 2007.

Ø    La condition du corps :

 Thierry Paquot, Des corps urbains, sensibilités entre béton et bitume. Paris, 2006.

David le Breton, Anthropologie du corps et modernité, PUF, 2005.

David le Breton, Eloge de la marche, Métailié, 2000, Paris.

David le Breton, La saveur du monde : une anthropologie des sens.Métailié, 2006.

Rebecca Solnit, L’art de marcher, Acte Sud, 2002.

Karl Gottlob Schelle, L’art de se promener,  Payot et Rivages, 1996.

 Ø    Analyses de l’espace public marchandisé et bureaucratisé :

Henri Lefebvre, La production de l’espace, Anthropos, 2000.

Georges Lapassade, Groupe, Organisation, Institution, Gauthiers-Villars, 1975.

Roger Sue, Temps et ordre social, PUF, Paris, 1994.

 Pierre-André Taguieff, Résister au bougisme, démocratie forte contre modernité techno-marchande, Mille et une nuits, 2001.

Pascal Michon, Rythmes, pouvoir, mondialisation, PUF, Paris, 2005.

Gilles Lipovetsky, Le bonheur paradoxal. Essai sur la société d’hyperconsommation, Gallimard, 2006.

Dominique Quessada, La société de consommation de soi, Editions Verticales, 1999.

Marc Augé, Non-Lieux, introduction à une anthropologie de la surmodernité,  le Seuil, 1992.

Ø    Sociologie urbaine et notion d’espace public :

Jürgen Habermas, L’espace public. Archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la sphère bourgeoise,  1962.

Nicolas Hossard et Magdalena Jarvin, C’est ma ville ! De l’appropriation et du détournement de l’espace public, 2005.

Cynthia Ghorra-Gobin, Réinventer le sens de la ville : les espaces publics à l’heure globale, l’Harmattan, 2001.

Thierry Paquot, L’espace public, La Découverte, Paris, 2009.

Daniel Cefaï et Dominique Pasquier, Les sens du public, Publics politiques, publics médiatiques, 2005.

Michel Bonnet et Patrice Aubertel, La ville aux limites de la mobilité, 2006.

Karine Weiss et Dorothée Marchand, Psychologie sociale de l’environnement, PUR, 2006.

Isaac Joseph, Le passant considérable. Essai sur la dispersion de l’espace public. Librairie des Méridiens, Paris, 1984.

Richard Sennett, Les tyrannies de l’intimité, 1979.

Mike Davis : Le pire des mondes possibles. De l’explosion urbaine au bidonville global, La Découverte, 2006

 

Ø    Malaises psychosociaux :

Sous l’angle du temps hyperactif lié à l’exigence d’efficacité :

 Nicole Aubert, Le culte de l’urgence, la société malade du temps, Paris, Flammarion, 2003.

Nicole Aubert, L’individu hypermoderne, 2004.

Vincent de Gaulejac, La société malade de la gestion, Le Seuil, 2005.

Jean-Pierre Boutinet, Vers une société des agendas, une mutation des temporalités, PUF, Paris, 2004.

Claudine Haroche, L’avenir du sensible, les sens et les sentiments en question, PUF, 2008.

Alain Ehrenberg, La fatigue d’être soi, dépression et société, Paris, Odile Jacob, 1998.

Sous l’angle du manque de limites :

Jean-Pierre Lebrun, Un monde sans limite. Un essai pour une clinique psychanalytique du social, Erès, 1997.

Jean-Pierre Lebrun, Clinique de l’institution, ce que peut la psychanalyse pour la vie collective, Erès, 2008.

André Green, La folie privée : psychanalyse des cas-limites, Gallimard, 1990.

Gérard Pirlot, Déserts intérieurs, le vide négatif dans la clinique contemporaine, le vide positif de « l’appareil d’âme », Erès, 2009.

Analyses du rapport à l’espace-temps dans des situations de précarité sociale :

William Grossin, Les temps de la vie quotidienne (1974) et Pour une science des temps. Introduction à l’écologie temporelle (1996).

Francis Lesourd, Le Moi-temps: écologie temporelle et histoires de vie en formation », in Temporalistes n° 43, 2001.

ATD Quart-Monde, Le croisement des savoirs, quand le Quart-Monde et l’université pensent ensemble, les éditions de l’atelier, Paris, 1999.

Joseph Wresinski, Culture et pauvreté Actes du colloque « Culture et pauvreté », 13-15 décembre 1985, La Documentation Française, Paris, 1988.

J-P Pinet, James Jabourek, Un an sans retourner chiner…Expérimentation d’un revenu familial minimum garanti, CAF d’ile-et-Vilaine et ATD Quart Monde, IRFRH, mars 1987.

Est-ce ainsi que des familles vivent ? Contribution du Quart Monde à l’ONU. Editions Quart Monde, 1994.

Françoise Ferrand, Et vous qu’en pensez-vous ? L’université populaire Quart Monde éditions Quart Monde, 1996, Paris.

Patrick Declerck, Les naufragé : avec les clochards de Paris, Pocket, 2001.

Yves Le Roux, Le cachalot, mémoire d’un SDF, J’ai lu, 1998.

Jean Furtos, « Contexte de précarité et souffrance psychique : Quelques particularités de la clinique psychosociale », Revue Soins, Septembre 1999.

 

Ø    Mutations dues au monde virtuel et aux télécommunications :

Alain Milon, La réalité virtuelle : avec ou sans le corps ? 2005.

Serge Tisseron, Virtuel, mon amour : penser, aimer, souffrir à l’ère des nouvelles technologies, 2008.

Francis Jauréguiberry, Les branchés du portable, PUF, Paris, 2003.

François Cusset, La décennie, le grand cauchemar des années 1980. La Découverte, 2008.

Jacques Derrida et Bernard Stiegler, Echographies. De la télévision, Galilée, 1997.

@ Critique des valeurs de la société marchande occidentale (technicisme, gigantisme, culte du travail, pensée du développement…)

Ivan Illich, La convivialité, Le Seuil, 1973.

E.F. Schumacher, Small is beautiful, Une société à la mesure de l’Homme, Paris, Contretemps/Le Seuil.

Baptiste Mylondo, Ne pas perdre sa vie à la gagner. Pour un revenu de citoyenneté, Homnisphères, 2008.

Patrick Viveret, Reconsidérer la richesse, 2001.

Mashall Shalins, Age de pierre, âge d’abondance. L’économie des sociétés primitives, Gallimard, 1973.

Majid Rahnema et de Jean Robert, La puissance des pauvres, Actes Sud, 2008.

André Schiffrin, Le contrôle de la parole. L’édition sans éditeurs, suite, La Fabrique, 2005.

François Ost, La nature hors la loi. L’écologie à l’épreuve du droit, La Découverte, 1995.

Ø    Réappropriation de l’espace par les artistes et les nouveaux militants:

Thierry Davila, Marcher, créer. Déplacements, flâneries, dérives dans l’art de la fin du 20e siècle. éditions du regard, Paris, 2002.

Guy Debord, Rapport sur la construction des situations, Fayard, 1997.

Paul Ardenne, Pascal Beausse, Laurent Goumarre, Pratiques contemporaines, l’art comme expérience.  Editions Dis voir, Paris, 2000.

Tim Jordan, S’engager ! Les nouveaux militants, activistes, agitateurs, Autrement, 2003.

Laurent Jeanneau et Sébastien Lernould, Les nouveaux militants, Les Petits matins, 2008.

Sébastien Porte & Cyril Cavalié, Un nouvel art de militer, Editions Alternatives, Paris, 2009.

Jean Berthaut, Parisquat, de squats politiques à Paris, 1995-2000. Atelier de création libertaire, Lyon, 2008.

Clémentine Guyard, Aventures squats, Lyon 1997-2008.  Editions Atelier de création libertaire.

Ø    Penser l’espace potentiel :

  @ Praxis et créativité quotidienne :

D.W Winnicott, Jeu et réalité, l’espace potentiel, Gallimard, 1975.

Michel de Certeau, L’invention du quotidien, Vol 1 : Arts de faire, Gallimard, 1990.

Miguel Benasayag et Florence Aubenas, Résister c’est créer, Editions La Découverte, 2002.

Miguel Benasayag et Diego Sztulwark, Du contre-pouvoir, la Découverte, Paris, 2000.

Angélique del Rey, Miguel Benasayag et des militants de RESF, La chasse aux enfants, l’effet miroir de l’expulsion des sans-papiers, La Découverte, 2008.

Initiatives et pratiques citoyennes

Rob Hopkins, Manuel de Transition, de la dépendance au pétrole à la résilience locale. Editions Ecosociété, Montréal, 2010.

Plan de descente énergétique de Totnes : « Transition in Action. Totnes and district 2030 », 2010.

Philippe Desbrosses, Emmanuel Bailly, Terres d’avenir : Pour un mode de vie durable, Thanh Nghiem. Editions Alphée, avril 2007.

Laurence Baudelet, Frédérique Basset, Alice Le Roy, Jardins partagés. Utopie, écologie, conseils pratiques.  Editions Terre vivante, Mens, 2008.

Marie Aubinais, Les bibliothèques de rue. Quand est-ce que vous ouvrez dehors ? éditions ATD Quart-Monde, Bayard, 2010.

Richard Reynolds, La guérilla jardinière, éditions Yves Michel, 2010.

Roger Des Prés, La ferme du bonheur ; reconquête d’un délaissé/Nanterre, Actes Sud, 2007.

David Vercauteren, Micropolitique des groupes — pour une écologie des pratiques collectives, HB Editions, 2007.

Beatriz Graf, Longo Maï. Révolte et utopie après 68. Thesis ars historica, 2006.

Marcia Nozick, Entre nous, rebâtir nos communautés, Ecosociété, 1995.

Christian, Diana Leafe, Vivre Autrement : ecovillages, communautés et cohabitats, Ecosociétés, 2006.

Claire Lamine, Nathalie Perrot, Les AMAP : un nouveau pacte entre producteurs et consommateurs ?  Yves Michel, 2008.

Carol Riddell, Findhorn : 30 ans d’expériences, Yves Michel.

Jonathan Dawson, Les écovillages.Laboratoires de modes de vie éco-responsables, éditions Yves Michel, 2010. p 81.

Philippe Derudder, André-Jacques Holbecq, Une monnaie nationale complémentaire. Pour relever les défis humains et écologiques, éditions Yves Michel, 2011

Murray Bookchin, Pour un municipalisme libertaire. Atelier de création libertaire, Lyon, 2003.

@ Réflexions sur le jardin, la permaculture et l’agroécologie 

Robert Harrison, Jardins. Réflexions sur la condition humaine, 2007

Patrick Whitefield, Graines de permaculture, traduction de Passerelle Eco, 2010.

David Holmgren, Permaculture Principles & Pathways Beyond Sustainability, 2002.

Bill Mollison et David Holmgren, Permaculture One: A Perennial Agriculture for Human Settlements, Trasworld Publishers, 1978.

Bill Mollison, Permaculture Two: Practical Design for Town and Country in Permanent Agriculture, Tagari Publications, 1979.

Pierre Rabhi, Vers la sobriété heureuse, Actes Sud, 2010

Pierre Rabhi, Parole de terre. Une initiation africaine. Albin Michel, 1996.

Henry David Thoreau, Walden ou la vie dans les bois, Gallimard, 1922.

Claude et Lydia Bourguignon, Le Sol, la terre et les champs. Pour retrouver une agriculture saine,  Editions Sang de la Terre, 2009.

@ Documentaires :

Jean-Robert Viallet : La mise à mort du travail (2009), tourné en 3 parties : 1) La Dépossession – 2) L’Aliénation – 3) La Destruction.

Luc Joulé et Sébastien Jousse, Cheminots, Production et distribution Shellac, 2009.

Olivier Porte et de Mathieu Levain, Herbe, Parasite Distribution, 2008.

Coline Serreau, Solutions locales pour un désordre global, 2010.

Yan Grill et Perrine Bertrand, La révolution des sols vivants, 2011.

Christian Rouaud, Tous au Larzac !  2011.

Emmanuel Gras, Bovines ou la vraie vie des vaches, 2011.

Dominique Marchais, Le temps des grâces, 2009.

Publicités

Responses

  1. bonjour alice!

    quelle oeuvre!

    merci des pistes que tu recenses avec tant d’attention!

    toutefois comme nous aimons bcp critiquer et aller plus en profondeur…
    on attirera avec plaisir ton attention et celle de tes lecteurs
    sur quelques notions auxquelles tu te referes parfois…
    critique donc des concepts de « citoyennisme »
    critique egalement de structures du type de « la nef »…
    (ici aggravé [au dela des notions de « banques »
    meme dites « alternatives »]
    par le coté sectaire/mystique masqué…)

    quelques liens a l’appui comme

    http://rencontres3.free.fr/banques

    et le reste de ce meme site traite (bcp moins « soigneusement » que ce blog!)
    pas mal des questions du rejet des pseudo valeurs « argent » « travail » « droit(s) » « economie » …
    Sont explorées aussi quelques pistes de transitions vers des modes de vie non « société(s) » et surtout plus chaleureux et plus simples!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :